LES ASPECTS TECHNIQUES

Les règles classiques d'un bardage

Pour le bardage extérieur directement exposé aux intempéries (pluie, vent, etc), nous préconisons l'usage d'un bois de classe type 3 naturel.

 

Pour du lambris en intérieur, vous nous conseillerons au cas par cas en fonction de l'utilisation.


Préservation et entretien

 

Selon les teintes et pour le bardage extérieur, nous préconisons de ne pas appliquer de traitement protecteur sur le bois brûlé.

 

Le bois brûlé naturel est de lui-même protégé. Les traces de suie du bois brûlé de notre bardage brut se dissipent rapidement.

 

Pour l'intérieur, nous appliquons un protecteur protégeant efficacement la teinte et les traces éventuelles de suie.

Un peu de géométrie...

 

Dans le choix de votre bardage, Il est primordial de respecter le ratio d'élancement afin d'éviter toute déformation future. Nous pourrons vous conseiller dans votre choix tout en respectant ce ratio.

 

Le coefficient d’élancement est le rapport entre la largeur et l’épaisseur des lames de bardage. Il doit idéalement être limité à 7 x. Ce qui veut dire qu'une lame de bardage de 300 mm de large et de 40 mm d’épaisseur a un coefficient d’élancement de 300/ 40 = 7,5. 


Recommandations sur la pose

 

Nous bénéficions d'un réseau de poseurs en France que l'on vous recommandera. La pose est une expertise à part entière, la mise en oeuvre des lames de bardage doit suivre les règles des DTU en vigueur au moment de la pose. 


Vous avez une question, vous souhaiteriez en savoir plus? Contactez-nous